Un échange de six mois qui a changé leur monde. Une collecte de fonds à bicyclette et dans tout le Canada.

Fondée en 1971, l’organisation sans but lucratif Jeunesse Canada Monde (JCM) est chef de file dans la conception de programmes éducatifs internationaux pour les jeunes de 15 à 35 ans. JCM vise à enrichir la vie des jeunes désireux de devenir des citoyens du monde actifs et informés. Les programmes de JCM sont conçus pour permettre aux jeunes de faire l’apprentissage du monde par eux-mêmes tout en découvrant d’autres cultures et d’autres communautés canadiennes et en développant des compétences en leadership et en communication.

LE PROJET

Jamie Rooney a participé au programme Jeunes leaders en action (JLA) en 2009-2010. L’équipe Jeunes leaders en action est composée de jeunes canadiens et neuf jeunes d’un pays partenaire qui feront du bénévolat ensemble pendant six mois; trois mois dans une communauté canadienne, trois mois dans une communauté d’Afrique, d’Asie, d’Europe de l’Est ou d’Amérique latine. C’est une occasion unique de s’impliquer en tant que volontaire, de découvrir d’autres cultures, d’apprendre une autre langue et de devenir un véritable citoyen du monde.

Dans le cadre de l’échange Sooke-Mozambique en 2009-2010, Jamie a passé trois mois dans une communauté au Mozambique où il a travaillé dans un orphelinat avec 18 autres jeunes canadiens et mozambicains.

Au Mozambique, les activités JLA sont mises en place dans les communautés de Nampula et Inhambane. JCM travaille depuis 10 ans en collaboration avec son partenaire local AJUDE : une ONG animée par des jeunes et axée sur les jeunes. L’objectif d’AJUDE est de mobiliser les jeunes des communautés urbaines et rurales en faisant la promotion du volontariat, de l’activisme, et de la sensibilisation communautaire par le biais de projets axés sur les résultats.

Chaque année, des jeunes travaillent bénévolement auprès de l’orphelinat Estrela do Mar à Inhambane. Géré par le gouvernement du Mozambique et dirigé par Antonio Ernesto Seuane, l’orphelinat accueille des enfants mozambicains de la petite enfance à l’adolescence. Il comprend une cour extérieure, une grande salle commune avec salle à manger, des dortoirs, une salle pour les bébés, des salles de bain, des salles de classe et de jeu, une cuisine, une partie privée équipée de sanitaires ainsi qu’un poulailler. Ce sont des femmes mozambicaines de la région qui s’occupent des orphelins. L’orphelinat a un besoin constant de ressources, de matériel médical et pédagogique. Le soutien de Jeunesse Canada Monde et les contributions du programme JLA ont un immense impact sur les enfants de l’orphelinat.  

Jamie a été tellement touché par son expérience au Mozambique et par les gens qu’il a rencontrés qu’il a voulu redonner à l’orphelinat. De retour au Canada, il a décidé de poursuivre son implication et a contacté Ben Morrison, son ami de longue date, afin de lui proposer de collecter des fonds pour une bonne cause. Ensemble, ils ont pris la décision de recueillir de l’argent au profit de l’orphelinat en mettant à profit leur amour du cyclisme et de la découverte du Canada. Ils traverseraient le pays en vélo et contribueraient aux projets du Mozambique.

Lorsqu’ils ont contacté JCM pour proposer un partenariat, l’organisation a répondu rapidement et s’est montrée particulièrement intéressée par leur projet, tout comme AJUDE, son organisation partenaire au Mozambique.

UNE COLLECTE DE FONDS À VÉLO AU PROFIT DU PROJET ORPHELINAT MOZAMBIQUE DE JCM

Jamie Rooney et Ben Morrison ont entamé leur périple cycliste le 21 avril 2010 en partant du point le plus oriental du continent : Cape Spear, à Terre Neuve. Ils ont réalisé une moyenne de 150 kilomètres par jour, portant tout leur équipement dans des sacoches attelées à leurs vélos. Jamie et Ben ont été reçus dans des familles d’accueil JCM chaque fois que cela était possible et ont campé le reste du temps. Ils ont connu des blizzards sur la côte Est et des inondations dans les Prairies, traversé les Rocheuses et échappé aux occasionnelles traversées d’ours. Début août, le duo a enfin atteint sa destination : Sooke, en Colombie-Britannique. En tout, Jamie et Ben ont parcouru 8 126 kilomètres en vélo et traversé 10 provinces canadiennes. Ils sont parvenus à collecter plus de 17 500 $ pour l’orphelinat !

LE RÔLE DE JCM

JCM a aidé Jamie et Ben à plusieurs niveaux. L’organisation a, par exemple, facilité la mise en place de la collecte en créant un fonds spécial pour le projet orphelinat et vers lequel les dons étaient directement acheminés. JCM a également pris en charge la promotion de l’événement par le biais de son site web, de ses publications et de ses médias sociaux. L’organisation a également contacté plusieurs médias à travers le pays, permettant au duo cycliste de mieux se faire connaître. En effet, CBC Ottawa News, CBC Radio Saskatchewan, CTV News, Ottawa Outdoor Magazine, entre autres, ont couvert l’événement. Enfin, le siège social de JCM à Montréal a généreusement organisé une réception et une collecte.

LANCEMENT DU PROJET ORPHELINAT MOZAMBIQUE DE JCM

Six mois plus tard, un contrat était établi entre JCM, Jamie Rooney, Ben Morrison et AJUDE afin d’établir les termes selon lesquels les fonds soutiendraient des initiatives locales à Inhambane, au Mozambique. Un accord a été trouvé pour un don de 4 000 $ chaque année pendant trois ans. Le superviseur du projet canadien prendrait en charge l’administration du budget en lien avec AJUDE et l’orphelinat. Les participants au programme JLA (canadiens et mozambicains) auraient quant à eux l’occasion de préparer, planifier et mettre en place le projet et d’en faire un compte-rendu.

PREMIÈRE ANNÉE

Composé de 18 jeunes (canadiens et mozambicains), le premier groupe de volontaires JCM-JLA est arrivé à Inhambane. Ils ont travaillé avec le personnel et les enfants de l’orphelinat Estrela do Mar pour mettre en place un certain nombre d’initiatives essentielles basées sur les objectifs du Millénaire pour le développement. Ils ont, entre autres, rénové la plomberie externe et souterraine ; installé des arrivées d’eau courante potable ainsi que des douches dans les salles de bain, installé une zone de lavage privée et des fontaines et acheté 10 poulets à consommer. Ils ont également fait don de jouets et de mobilier pour une pièce destinée aux orphelins souffrant de troubles mentaux ; de moustiquaires pour les lits superposés ; de matériel médical et sanitaire, de matériel pédagogique, etc.

RÉSULTATS

Les volontaires ont apporté des améliorations significatives à la qualité de vie des orphelins. Parmi elles ; la réduction du taux de prévalence de la malaria grâce à la distribution d’une moustiquaire à chaque enfant. La malaria est la principale cause de problèmes de santé au Mozambique (Organisation Mondiale de la Santé, 2013)

Par ailleurs, en fournissant du matériel éducatif et des jeux de construction aux enfants, ils leur ont permis d’améliorer leur niveau d’alphabétisation et leurs facultés cognitives. Sachant que le Mozambique souffre d’un faible taux d’alphabétisation (43,9 % des plus de 15 ans ne savent ni lire ni écrire ; The World Factbook, Mozambique), cet apport contribue aux capacités des soignants à donner des leçons quotidiennes aux orphelins.

Enfin, en rénovant la plomberie et en fournissant un accès à de l’eau potable à fins de consommation et d’hygiène, les jeunes volontaires ont permis de réduire considérablement les taux d’infection par tinea et mycoses chez les enfants. En raison de la situation côtière de l’orphelinat Estrela do Mar, de nombreux orphelins présentaient diverses infections cutanées et risquaient fortement de contracter des maladies.

En octobre 2011, Jamie Rooney est retourné à Inhambane en tant qu’administrateur sur le CA de JCM. Il s’est entretenu avec le maire de la ville pour discuter du soutien continu du gouvernement pour le projet orphelinat ; a rencontré le directeur de l’orphelinat Estrela do Mar afin d’établir les prochaines priorités, remis un certificat de don de la part de JCM et assisté à un gala présenté par les enfants de l’orphelinat Estrela do Mar.

 

DEUXIÈME ANNÉE 

Au cours de la seconde année du projet orphelinat Mozambique de JCM, deux jeunes volontaires ont été placés à l’orphelinat Estrela do Mar tandis que le reste de l’équipe prenait part à d’autres projets communautaires. Les priorités d’utilisation des fonds ont été établies par le directeur et des membres du personnel de l’orphelinat. Le plan de travail, le budget et la comptabilité ont quant à eux été définis en collaboration avec JCM.

RÉSULTATS

Au cours de la deuxième année, les fonds ont principalement servi aux installations nécessaires à la pièce consacrée aux bébés. Les volontaires l’ont nettoyée et repeinte et ont ajouté dix berceaux de bois de haute qualité, fabriqués localement et équipés de nouveaux matelas. Ils ont également installé les tiroirs de rangement qui, jusque-là, faisaient cruellement défaut et ont repeint une murale éducative extérieure afin d’égayer la cour, organisé une journée de nettoyage et plusieurs journées de jeux pour les enfants.

 

TROISIÈME ANNÉE

Le superviseur de projet Simon Schachner et le directeur Antonio Ernesto Seuane ont mené un inventaire informel des ressources médicales de l’orphelinat et conclu que l’établissement avait un besoin criant d’une trousse de premiers soins complète. Une partie de la dernière part des fonds a donc été consacrée à l’achat et à l’expédition des fournitures médicales de base recommandées par la Croix-Rouge canadienne.

RÉSULTATS

Les fonds de la troisième année ont servi à faire de l’orphelinat un lieu plus sûr et plus agréable pour les enfants. Ces initiatives ont consisté en la production et l’installation de barreaux de sécurité sur les fenêtres des salles de bain, d’une porte pour la réserve, de serrures pour plusieurs portes ainsi que d’un four et d’un poêle à gaz. Les lits qui en avaient besoin ont été réparés. D’autres projets ont consisté en l’achat de poubelles, d’huile de cuisson, d’un tuyau d’arrosage et de matériel pour réparer les éclairages défectueux.

 

CONCLUSION

Après trois ans de financement, les résultats du projet JCM orphelinat Mozambique sont remarquables. Les volontaires ont accompli des choses formidables pour l’orphelinat, ce qui a largement amélioré la qualité de vie des enfants. Au cours des trois dernières années, nous avons observé une diminution des cas de malaria chez les enfants, une amélioration de leurs capacités cognitives et de leur niveau d’alphabétisation ainsi qu’une diminution du nombre de cas de teignes et de mycoses. Ces résultats ont pu être obtenus grâce au nouveau réseau de plomberie et au don de nombreuses fournitures médicales et pédagogiques. On a également noté une amélioration significative de l’environnement de l’orphelinat grâce à la rénovation de la pièce réservée aux bébés et de l’aire de jeu.

MERCI AUX CONTRIBUTEURS

Si la réalisation du projet orphelinat Mozambique de JCM a été rendue possible, c’est grâce au soutien des familles Rooney, Hishon, et Morrison. Merci aussi aux nombreux soutiens du projet à Waterloo (Ontario), y compris à Andrew Telegdi, Craig Nickel, au Waterloo Collegiate Institute, à BlackBerry, et à Jay Fencing. Nos remerciements les plus sincères à tous ceux qui ont soutenu le projet orphelinat Mozambique de JCM et qui y ont apporté leur contribution.

This post is also available in EN.