Programmes pour jeunes autochtones

Cliquez sur l'une des étiquettes ci-dessus pour en savoir plus sur nos projets.

Quelles sont tes options ?

JCM coordonne des programmes créés spécifiquement pour les jeunes autochtones afin de leur permettre de gagner en compétences dans les domaines du leadership et de l’employabilité :

  • Stages internationaux pour jeunes autochtones

    Tous les programmes de Jeunesse Canada Monde (JCM) sont ouverts aux jeunes Autochtones du Canada. JCM offre aussi des programmes spécifiquement conçus pour les jeunes Autochtones, dont certains impliquent de vivre et de travailler avec des communautés autochtones dans d’autres pays, avec l’appui de partenaires internationaux et canadiens de JCM.

    Le Programme de leadership pour jeunes Autochtones table sur les principaux éléments du modèle de programmes destinés aux jeunes de JCM, qui est en place depuis 43 ans. Il s’agit d’un programme fondé sur les actifs et centré sur les connaissances et la culture autochtones, livré en partenariat avec les communautés autochtones.

    Le Programme de leadership pour jeunes Autochtones offre des occasions d’apprentissage intensif par l’expérience visant à fournir aux participants les connaissances, les compétences et les stratégies nécessaires pour les préparer à poursuivre des objectifs académiques et d’emploi, et à devenir des catalyseurs du changement par le développement communautaire et la coopération multilatérale à l’échelle régionale, nationale et internationale.

    Les quatre piliers du programme comprennent des échanges à l’étranger, des forums pour jeunes, des stages et des séminaires des Nations Unies.

    1.Les stages internationaux pour jeunes Autochtones compteront 20 stagiaires au cours des deux prochaines années, dans quatre communautés en Colombie. Cette initiative vise :

    -fournir une précieuse expérience de travail aux jeunes Autochtones, accroissant leur employabilité ou les habilitant à poursuivre leur éducation à l’issue du stage;

    -fournir aux jeunes Autochtones des occasions d’accroître leur sensibilisation, et leur contribution, aux efforts de développement international du Canada en participant à des stages pour jeunes avec des organismes partenaires locaux;

    -accroître la capacité des jeunes Autochtones à promouvoir les efforts de développement international du Canada, tant au pays qu’à l’étranger.

    Pour être admissibles, les jeunes Autochtone doivent être âgés de 18 à 35 ans, avoir un diplôme d’études secondaires (ou une certification équivalente) ou une expérience de travail équivalente liée à la description du stage.

    2.  Les échanges de jeunes sont organisés en collaboration avec des partenaires internationaux et canadiens. La durée de ces échanges varie et ils sont planifiés en collaboration avec les communautés et les organismes autochtones. L’approche pédagogique des échanges favorise un apprentissage autonome intensif et pratique, dans un environnement semi-structuré, et elle facilite la participation active des jeunes à tous les stades de l’expérience et du processus d’apprentissage.

    3.  Le séminaire des Nations Unies fournira aux jeunes Autochtones une occasion annuelle d’accroître leurs connaissances des programmes, des mécanismes et des organismes des Nations Unies; du rôle du Canada à l’ONU; et de la participation des peuples autochtones aux systèmes de l’ONU. Chaque séminaire débute par une formation sur les Nations Unies, sur les peuples autochtones et sur les principaux enjeux et priorités les concernant. Le séminaire comprend d’autres apprentissages et expériences pratiques sur les événements clés des Nations Unies, comme la réunion annuelle de l’Instance permanente sur les questions autochtones. Chaque participant est tenu d’effectuer des recherches sur des enjeux et des thèmes d’intérêt, et de rédiger un mémoire qui fera l’objet d’un examen par des pairs. Le mémoire est présenté par le jeune dans le cadre d’un forum public ou il est publié.

    4.  Les forums pour les jeunes offrent des occasions de formation et des ateliers dans le cadre de conférences sur les enjeux et les thèmes qui concernent les jeunes Autochtones. Les forums sont aussi des occasions de rassembler des jeunes pour discuter et pour participer à des activités d’apprentissage, avec le soutien d’experts dans un domaine donné. Les forums sont des occasions pour les jeunes de travailler ensemble dans le dialogue, à façonner et à orienter les enjeux et les thèmes importants pour les jeunes Autochtones, et à établir des réseaux d’intérêt et de soutien mutuels.

  • Conférence mondiale sur les Peuples Autochtones

    GCG-WCIP-LOGO-ENG-300x174La réunion plénière de haut-niveau de la 69e session de l’Assemblée Générale appelée Conférence mondiale sur les Peuples Autochtones (WCIP) se tiendra aux Nations Unies, à New York, les 22 et 23 septembre 2014. Parmi les thèmes qui seront abordés, on compte : Les actions systémiques de l’ONU pour l’application des droits des peuples autochtones, L’application des droits des peuples autochtones aux niveaux national et local ; Terres, territoires et ressources des peuples autochtones et Priorités autochtones pour l’agenda du développement durable post- 2015. Cette conférence mènera à la production d’un document concis porté sur l’action, suite à des consultations ouvertes, informelles et inclusives avec les États membres et les peuples autochtones. La conférence devrait accueillir des peuples autochtones du monde entier, des États membres, des organisations et des agences de l’ONU, des organisations intergouvernementales ainsi que des ONG.
    ITK_Web_Full_TransparentBackground_400x458-262x300Jeunesse Canada Monde sera représentée par une délégations de jeunes autochtones du Canada, du Groenland et des États-Unis (Alaska). Cette délégation est le résultat de l’engagement de JCM à collaborer avec des peuples et des communautés autochtones sur des questions relatives à la jeunesse, à ses priorités et à ses besoins. À cet effet, JCM a rencontré des représentants du Conseil Circumpolaire inuit (CCI), de Intuit Tapiriit Kanatami (ITK) et du Conseil National de la Jeunesse inuit (National Inuit Youth Council, NIYC) au cours de l’assemblée générale 2014 du CCI afin de discuter de la possibilité d’envoyer une délégation de jeunes autochtones au WCIP en septembre.

    Grâce au Conseil National de la jeunesse inuit, sept (7) jeunes délégués inuits ont été sélectionnés au Canada, au Groenland et en Alaska (États-Unis). De plus, cinq (5) jeunes délégués autochtones du Comité des Jeunes Autochtones de JCM feront partie de la délégation.

    Pendant 4 jours, cette expérience intensive d’apprentissage par l’expérience apportera aux jeunes autochtones les connaissances, compétences et stratégies dont ils auront besoin pour travailler avec les États membres et les peuples autochtones en coopération internationale et en développement international multilatéral. De plus, les jeunes autochtones auront l’occasion de faire entendre leurs préoccupations, priorités et besoins dans le cadre d’un forum international tout en faisant l’acquisition de diverses connaissances et compétences en travaillant avec les instances et organismes des Nations Unies.

  • Labrador – À la rencontre des Parakuyo, en Afrique, avec Mapping the Way

    Jeunesse Canada Monde et le Labrador Aboriginal Youth Abroad Committee ont conçu un programme destiné aux jeunes autochtones des communautés labradoriennes de Nain, Hopedale, et Sheshatshiu qui se traduit par un projet d’apprentissage expérientiel en Tanzanie, en Afrique.

    Leur expérience pratique permettra aux jeunes d’aider la communauté Massai des Parakuyo en plantant des arbres, en montant des projets, en enseignant l’anglais aux jeunes et en participant à des activités sportives et récréatives. L’association One Laptop per Child fournira aux jeunes prenant part au projet des tablettes équipées d’application pédagogiques afin de soutenir leurs apprentissages. Pour en savoir plus, il suffit de se rendre sur le site www.olpccanada.com

    Les jeunes seront hébergés dans le village Parakuyo de Kilosa, une communauté Massai de 3 000 personnes située dans la région de Morogoro, en Tanzanie.
    DHSD-300x153 onelaptopperchild

  • Le colloque Les jeunes autochtones et la Confédération – Apprendre du passé : Miser sur l’avenir

    En partenariat avec la Confédération des Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard (MCPEI), Jeunesse Canada Monde a co-animé le colloque Les jeunes autochtones et la Confédération – Apprendre du passé : Miser sur l’avenir à Charlottetown, sur l’Île du Prince Édouard, du 26 au 28 juin 2014. Ce colloque rassemblait des  jeunes autochtones venus de tout le Canada. Il a permis aux jeunes autochtones d’avoir une occasion d’identifier leurs besoins, de définir des priorités, les questions et idées qui doivent être abordées dans le contexte de la Confédération et de ses impacts sur le peuple autochtone dans le passé, le présent et l’avenir.

CWY Parents

Qui peut participer?

Tu es un(e) jeune autochtone des Premières Nations, un jeune Inuit ou Métis ? Tu as entre 17 et 35 ans ? Alors nous t’invitons à t’inscrire à l’un de nos programmes ! Chaque programme possède ses propres critères d’âge, de compétences linguistiques et de durée. Prends le temps de lire les pages consacrées à chaque programme pour en savoir plus.

Programs for Aboriginal YouthTu peux échanger avec des ancien(ne)s volontaires autochtones JCM
Au cours des 40 dernières années, des centaines de jeunes autochtones venus de tout le Canada ont pris part aux programmes de leadership uniques de JCM. Tu veux en savoir plus sur leur expérience ?
Nous t’invitons à consulter des témoignages écrits et vidéo de nos anciens volontaires autochtones.

Nous pouvons également te mettre directement en contact avec des anciens de JCM qui pourront te faire part de leur expérience. Ils seront en mesure de t’en dire davantage sur ce que ça représente de quitter sa communauté, ce qu’ils ont vécu pendant leur programme et le soutien dont ils ont bénéficié tout au long du processus d’inscription. Contacte Elizabeth Drouin, notre coordonnatrice des anciens et des bénévoles à edrouin@cwy-jcm.org ou au 1-800-605-3526, poste 338. Elle te mettra en contact avec un(e) ancien(ne) volontaire de ta région.

This post is also available in EN.