Nouvelles

ven, 10 août 2018

Pleins feux sur une ancienne : Jennica Rawston

Jennica RawstonJ’étais persuadée que j’avais grandi au sein d’une famille au sens civique, engagée et ouverte d’esprit. Pourtant, lorsque je me suis inscrite à mon premier échange de Jeunesse Canada Monde en 2004, mes horizons se sont beaucoup élargis. J’en ai appris plus à mon sujet et au sujet du monde au cours des trois mois que j’ai passés aux Îles-de-la-Madeleine qu’au cours des 10 années précédentes.

Alors, imaginez l’effet qu’a eu sur moi un séjour de trois mois au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest! Lors de cet échange, j’ai assisté à une naissance pour la première fois. Cet événement a été profondément déterminant dans ma vie.

En effet, je suis maintenant sage-femme autorisée.

De retour dans ma ville natale de Langley, en Colombie-Britannique, après 15 ans à l’étranger, je travaille comme sage-femme suppléante. Je voulais que mes nièces et mon neveu me connaissent.

Mes études et ma carrière m’ont amenée à sillonner le Canada de long en large, étudiant et travaillant dans de grandes villes et des agglomérations rurales. Pourtant, je cherche sans cesse à bonifier et à donner un sens à ma vie et à celle des autres. L’an passé, l’aventure s’est présentée à moi encore une fois.

J’ai postulé et accepté un emploi de volontaire d’une durée de six mois comme sage-femme consultante en Éthiopie avec l’organisme Cuso International.

Avant mon départ, j’ai participé à une fin de semaine de formation sur les compétences et connaissances nécessaires pour travailler en développement. Les exercices de groupe, les réflexions sur la croissance personnelle et les introductions au pouvoir, au privilège et au développement qui ont fait partie de mon expérience JCM me sont restés à vie. Lorsque j’avais 19 ans, tout était nouveau. Cette fois-ci, je me sentais mieux préparée.

J’ai tout de même dû relever un défi. L’équipe dont je faisais partie ne vivait pas les mêmes moments marquants que moi et de ce fait, ne pouvait m’offrir de réconfort. En Éthiopie, je vivais principalement seule dans un village rural où les commodités étaient minimales et les coupures d’électricité, fréquentes. Je m’ennuyais de ma mère d’accueil au Burkina Faso qui nous préparait de délicieux plats locaux deux fois par jour. Si seulement j’avais eu à nouveau un homologue qui parlait la langue! Pourtant, Jeunesse Canada Monde fait tout avec sagesse.

J’ai collaboré avec le personnel et les instructeurs d’un collège, apprivoisant la logistique des préceptorats et des examens de sage-femmerie. J’ai également travaillé avec le personnel de l’hôpital, participant à la mise sur pied de postes de lavage des mains et à la formation de sages-femmes et d’officiers-chirurgiens sur la surveillance continue du fœtus.

J’ai également eu le privilège de participer à une formation nationale sur les soins prodigués avec compassion et respect, que j’ai par la suite intégrée à un atelier pour sages-femmes. Ce fut extrêmement enrichissant pour moi d’entendre mes homologues éthiopiennes échanger leurs points de vue sur les soins aux patients. Tout le monde savait que beaucoup de femmes des régions rurales choisissent de ne pas être hospitalisées parce qu’on n’y respecte pas leurs choix. Il est essentiel de faire preuve de plus de compassion et de respect pour réduire la morbidité et la mortalité infantiles en Éthiopie.

Je cherchais une façon de redonner au suivant et l’Afrique m’a interpellée à nouveau, car c’est sur ce continent que je suis devenue la personne que je suis aujourd’hui. Je suis reconnaissante pour mon expérience à Jeunesse Canada Monde : elle a jeté les bases de ma carrière et a orienté la façon dont j’ai choisi de m’engager au sein de ma collectivité et du monde.

À propos de Jeunesse Canada Monde

Jeunesse Canada Monde est dédié à l’enrichissement de la vie des jeunes de 35 ans et moins désireux de devenir des citoyens du monde informés et actifs. JCM offre des expériences d'apprentissage internationales des plus marquantes destinées à développer les connaissances, le leadership et autres compétences clés par le biais de projets communautaires durables. Depuis plus de 40 ans, 38 000 jeunes et 12 000 familles d’accueil ont participé à des programmes de JCM au Canada et à l’étranger.

Jeunesse Canada Monde est enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada à titre d’organisme de bienfaisance (# 118973999RR0001).

Source : Mary McGee, Agente des communications, Jeunesse Canada Monde, 514 931-3526 # 336, mmcgee@cwy-jcm.org.

Entrevue et information (photos disponibles):

Mary McGee
1 800 605-3526 #336
514 931-3526 # 336
mmcgee@cwy-jcm.org