Nouvelles

ven, 21 juin 2019

Michèle Audette, une ancienne de JCM, conclut son rôle comme commissaire pour l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Michèle Audette, une ancienne de JCM (1989), a joué un rôle important comme Commissaire pour l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA). Après un travail de deux ans et demi, le rapport final, incluant les recommandations, a été publié le 3 juin dernier.

Selon la commissaire Audette, « cette enquête nationale est un moment historique. Après 500 ans de colonisation, il s’agit de la première occasion pancanadienne de rassembler, de comprendre et d’acquérir des connaissances sur la violence actuelle contre les femmes et les filles autochtones. Bien que cet aspect soit crucial, nous devons également diffuser ces connaissances à tous les citoyens de ce pays. Chaque Canadien.nes doit ensuite assumer ses responsabilités et faire partie de la solution pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes des Premières Nations, des Métis et des Inuits. »

Dans le même ordre d’idées, voici certaines des recommandations du rapport sur lesquelles nous pouvons TOUS agir:

  • Développer des connaissances et lire le rapport final. Écoutez les vérités partagées et reconnaissez le fardeau de ces violations des droits humains et autochtones, ainsi que leur impact sur les femmes, les filles et les personnes 2SLGBTQQIA [bispirituelles, gaies, bisexuelles, transgenres, queer, questionnements, intersexué et asexué] aujourd’hui.
  • Décolonisez en apprenant la véritable histoire du Canada et l’histoire autochtone dans votre région. Découvrez et célébrez l’histoire, les cultures, la fierté et la diversité des peuples autochtones, en reconnaissant la terre sur laquelle vous vivez et son importance pour les communautés autochtones locales, tant historiques qu’actuelles.
  • En utilisant ce que vous avez appris et certaines des ressources suggérées, devenez un.e allié.e. Être un.e allié.e fort.e implique plus que la tolérance; il faut travailler activement pour éliminer les obstacles et soutenir les autres dans chaque relation et chaque rencontre à laquelle vous participez.
  • Confrontez et dénoncez le racisme, le sexisme, l’ignorance, l’homophobie et la transphobie et enseignez ou encouragez les autres à faire de même, où que ce soit: chez vous, sur votre lieu de travail ou dans un cadre social.

Nous remercions la commissaire Audette pour son engagement et son soutien continu aux droits des peuples autochtones qui sont si importants pour les femmes et les filles des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Regardez le discours inspirant de la commissaire Audette à l’Enquête nationale lors de la cérémonie de clôture : https://youtu.be/DE8sgf7AeJg

À propos de Jeunesse Canada Monde

Jeunesse Canada Monde est dédié à l’enrichissement de la vie des jeunes de 35 ans et moins désireux de devenir des citoyens du monde informés et actifs. JCM offre des expériences d'apprentissage internationales des plus marquantes destinées à développer les connaissances, le leadership et autres compétences clés par le biais de projets communautaires durables. Depuis plus de 40 ans, 38 000 jeunes et 12 000 familles d’accueil ont participé à des programmes de JCM au Canada et à l’étranger.

Jeunesse Canada Monde est enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada à titre d’organisme de bienfaisance (# 118973999RR0001).

Source : Mary McGee, Agente des communications, Jeunesse Canada Monde, 514 931-3526 # 336, mmcgee@cwy-jcm.org.

Entrevue et information (photos disponibles):

Mary McGee
1 800 605-3526 #336
514 931-3526 # 336
mmcgee@cwy-jcm.org