Nouvelles

ven, 21 juin 2019

Une ancienne de Jeunesse Canada Monde, Riley Winters, participe au premier Sommet Jeunesse du Canada

Riley-WintersRiley Winters, ancienne participante de SIJA avec Jeunesse Canada Monde, a eu l’occasion de participer au premier Sommet Jeunesse du Canada. Voici ce qu’elle avait à dire!

Bonjour, je m’appelle Riley Winters et je suis une ancienne de Jeunesse Canada Monde! J’ai été stagiaire du programme Passeport pour le Leadership des Jeunes Autochtones en 2018, qui s’est déroulé en Colombie dans le cadre des Stages Internationaux pour les Jeunes Autochtones (SIJA). Tout au long de mon stage, j’ai appris différentes langues, j’ai plongé dans la culture colombienne et travaillé sur plusieurs projets portant sur l’égalité des genres, le développement durable et la gouvernance. Venant d’une petite communauté du Labrador, cette expérience a élargi mes horizons et m’a conduit depuis à emprunter de nouvelles avenues intéressantes.

Les 2 et 3 mai dernier, à Ottawa, j’ai eu le privilège d’assister au premier Sommet Jeunesse du Canada, qui a rassemblé des jeunes leaders de partout au pays pour discuter les enjeux et réfléchir aux idées les plus importantes pour nous. Les principaux objectifs du Sommet étaient:

  • Discuter de la politique jeunesse, dans la foulée des consultations avec les jeunes en 2018, et du programme phare de Service Jeunesse Canada
  • Obtenir des conseils des jeunes sur des questions qui sont importantes pour eux et elles
  • Souligner l’importance du service jeunesse et inciter les jeunes à servir dans leur communauté
  • Présenter des approches de l’engagement numérique centrées sur les jeunes

Riley-winters-marketplace-wLes conférencier.es invité.es ont partagé leurs expériences personnelles sur des thèmes tels que la santé et le bien-être, l’emploi et l’innovation, les compétences et l’apprentissage, l’égalité des genres, l’environnement, le changement climatique et le leadership, ainsi que l’impact social et la participation démocratique. Ces thèmes ont ensuite été discutés parmi les jeunes en petits groupes. C’était l’une de mes parties préférées de tout le Sommet, à l’écoute de jeunes de partout au Canada qui ont partagé leurs expériences personnelles et leurs idées spécifiques à ces thèmes. Parallèlement, j’ai également partagé mes expériences du programme SIJA, en particulier lorsque la discussion s’est tournée vers l’égalité des genres, le développement durable et la gouvernance.

Dans le cadre du Sommet, nous avons été divisés en petits groupes pour certaines activités. J’ai eu le privilège d’assister à un atelier sur la réconciliation que j’ai beaucoup apprécié. Un groupe d’entre nous a rencontré deux aînés Blackfoot qui nous ont appris l’histoire des pensionnats autochtones, l’importance de nos identités et de nos origines. Ils ont également partagé de nombreuses histoires, et m’ont rendue encore plus humble. Je pense que ce type d’éducation est tellement important dans notre cheminement vers la réconciliation au Canada.

trudeau-riley-winters-IAYI-wLa deuxième journée a débuté avec les interventions de la part de femmes extraordinaires. Maryam Monsef, Ministre du développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, a prononcé un discours inspirant sur son activisme, et ce qui l’a conduit à devenir une actrice importante de l’égalité des genres. Par la suite, nous avons assisté aux interventions de Shania Pruden et Asma Hassan, portant sur la discrimination intersectionnelle à laquelle elles ont été confrontées et comment elles ont surmonté les obstacles qui y sont associés pour réaliser leurs rêves. Nous avons également eu le privilège d’entendre le témoignage de l’astronaute Jenni Sidey-Gibbons, une Canadienne sélectionnée pour l’entraînement spatial de la NASA à Houston. Son histoire m’a profondément touchée et inspirée, montrant qu’il est possible de réaliser ses rêves. Vers la fin du Sommet, nous avons eu l’occasion de participer à une discussion avec le premier ministre Justin Trudeau. Il a répondu à de nombreuses questions et préoccupations de la jeunesse, et a présenté la Politique jeunesse du Canada.

Cette politique a été élaborée suite une consultation nationale avec les jeunes sur des enjeux importants pour eux et elles, dans le but de créer des plateformes amplifiant la voix des jeunes et fournir le soutien qui répond aux réalités changeantes des jeunes. Pour moi, cette politique est nécessaire, car les jeunes sont les acteurs et actrices du monde d’aujourd’hui, et je suis très heureuse d’avoir eu l’occasion de partager mes expériences et mes idées. Je pense qu’il est très important, en particulier pour les jeunes autochtones de tout le pays, de saisir les occasions de s’impliquer dans des organisations, de faire du volontariat à l’étranger, de partager nos réflexions et nos expériences et d’élargir nos horizons. Ce qui a été mentionné à maintes reprises au Sommet jeunesse Canada, c’est que la jeunesse n’appartient pas seulement à l’avenir, mais aussi au présent!

À propos de Jeunesse Canada Monde

Jeunesse Canada Monde est dédié à l’enrichissement de la vie des jeunes de 35 ans et moins désireux de devenir des citoyens du monde informés et actifs. JCM offre des expériences d'apprentissage internationales des plus marquantes destinées à développer les connaissances, le leadership et autres compétences clés par le biais de projets communautaires durables. Depuis plus de 40 ans, 38 000 jeunes et 12 000 familles d’accueil ont participé à des programmes de JCM au Canada et à l’étranger.

Jeunesse Canada Monde est enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada à titre d’organisme de bienfaisance (# 118973999RR0001).

Source : Mary McGee, Agente des communications, Jeunesse Canada Monde, 514 931-3526 # 336, mmcgee@cwy-jcm.org.

Entrevue et information (photos disponibles):

Mary McGee
1 800 605-3526 #336
514 931-3526 # 336
mmcgee@cwy-jcm.org