India Madsen: Explorer l’identité canadienne au Sommet des jeunes leaders de Jeunesse Canada Monde

India Madsen, anciènne JCM, Sommet national des jeunes leaders: 2022

India Madsen a 20 ans et est originaire de Toronto, en Ontario. Elle étudie actuellement la rédaction professionnelle à l’Université York. Elle est passionnée par les arts et adore danser pendant son temps libre. 

Tout Canadien vous dira que la « canadianité » est définie par une variété de facteurs qui vont au-delà de la capacité à déterminer si notre poutine est faite avec du vrai fromage en grains ou de la mozzarella. Cependant, beaucoup d’entre nous ont du mal à définir notre identité nationale, et beaucoup d’autres n’ont aucun sentiment d’identité canadienne.

En tant que jeune adulte, mes efforts pour contribuer au tissage de notre récit collectif sont entravés par mon manque de certitude quant à mon identité. Jeunesse Canada Monde m’a donné l’occasion unique d’entrer en contact avec d’autres jeunes de partout au Canada qui naviguaient dans la même tourmente que moi.

En plus de pouvoir enfin voter lors de nos élections, j’ai reçu un certain nombre d’invitations provisoires (et très conditionnelles) à m’asseoir à la « table des adultes » pour discuter de politique. En entrant dans ces discussions, je savais que j’étais fière de porter notre drapeau sur mon sac à dos dans des aéroports inconnus. Cependant, je savais aussi que je ressentais un sentiment d’insatisfaction, non seulement lorsque je lisais les résultats des élections dans les journaux, mais aussi lorsque je marquais un X sur mon bulletin de vote. Même si je croyais en un avenir meilleur, j’étais affligé par notre passé et présent violent. Comment pouvais-je exprimer mes convictions et les mettre en pratique ?

Lors les ateliers du Sommet des jeunes leaders de JCM, nous avons exploré des méthodes permettant de concilier colère et espoir dans l’action. Nous avons exploré de nouvelles stratégies pour partager nos dons avec nos communautés, guidés par le savoir autochtone et les recherches sociales et économiques d’experts. Grâce à la richesse des connaissances partagées par toutes les personnes qui ont fait des présentations lors de la conférence, j’ai appris que je possédais un potentiel de changement bien plus grand que je ne le pensais.

Même si les ateliers et les discours ont été le point central du Sommet, l’apprentissage facilité par JCM s’est déroulé à l’intérieur et à l’extérieur des salles de conférence. Enraciner mes pieds dans l’herbe des prairies, apprendre les mélodies des chansons folkloriques québécoises et la signification des argots de Terre-Neuve, voir l’art et l’athlétisme d’une danse Fancy Shawl – voilà des expériences qui ont façonné ma compréhension des gens qui m’entourent et de leurs idées sur notre avenir.  

En découvrant les modes de vie et les cultures de mes pairs lors du sommet, j’ai pu acquérir une compréhension tangible de la façon dont notre identité nationale est constituée de conditions culturelles, juridiques, politiques et environnementales distinctes provenant de chaque province et territoire. Avec des leaders de tout le pays, nous avons travaillé à une conception plus inclusive et plus ambitieuse de l’identité nationale, qui combine le personnel et le collectif.  

Sur le chemin du retour, alors que je regardais les lumières clignotantes de ma ville se profiler, je savais que je retournais dans ma communauté équipée d’un nouvel ensemble d’outils pour le changement, facilité par la compréhension de mes pairs et de mon pays que j’avais acquise au Sommet des jeunes leaders de Jeunesse Canada Monde.  

  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *